Desert Rose

Ce forum sert surtout à rien. Mais il peut hypothétiquement servir à tous les fans de littérature, de mangas, ou encore de dessins. Les Makkura vous acceuillent dans leur Clan.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poussière de Coeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Stanil

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 28
Localisation : Rennes dans l'Ouest :o

MessageSujet: Poussière de Coeur   Sam 26 Avr - 1:43

[En participation avec un ami d'une fac de Phylo (pseudo : Endymion)]



Endymion :

Un bruit, doux, une fraction écarlate du sang de mon coeur qui agite la douloureuse seconde comme une aiguille au creux de mes veines. La temporalité instable de ces moments trop intense me creuse le néant autour des silences crâniens. Six, huit, dix secondes. Un flux en cascade de vertigineuses effervescence, un plaisir endorphique, des paradis artificieux. Enfin je reviens à moi.

Mes yeux s'ouvrent et dans une constante monotonie s'expriment les photons qui viennent molester ma fovéa. Combien de temps encore la lumière osera t-elle venir impunément chatouiller mes organes sensitifs? Combien de temps encore la douce mélopée du sommeil étreindra mon coeur et mon cerveau? Trop peu de temps hélas, il est déjà l'heure d'aller faire face à mon destin tremblant, chancelant, à quelques heures de l'écroulement, l'auto-écroulement. Mon destin sautillant ne sachant où s'écraser ni s'il va s'écraser. Je ne suis plus maitre de rien, je ne suis plus corps ni âme, je suis vide. Vide d'un sens éphémère de la vie qui me quittera trop tôt.

28 Desertan 3745, Desertica

Le palais de l'Edanoria s'étend vaste au pied de ma conscience. La salle du rez de chaussé pullule de personne déjà comme si le monde venait comme moi se reposer en ces lieux. Pourtant, tous différent, chacun se ressemble. Un troupeau noir de monde dans mon esprit vide de tout. Une pensée parvint pourtant à surgir de cet implacable black out:

* J'ai faim *

C'est indéniablement con et pourtant si vrai. Comment ne pas y penser. La seule chose pour laquelle on est véritablement né c'est bouffer. Sans ca on serait déjà mort. Finalement on s'en tire bien, nous fûmes fait pour bouffer et nous écoutons notre instinc. Miracle de la nature ou pilotage approximatif de notre cerveau trop complexe pour que nous le trouvions simple, trop simple pour que nous puissions appréhender son propre fonctionnement? Qu'en sais-je? Rien et puis je m'en fous. Je veux pas savoir, ce serait trop triste. Le seul miracle que j'ai connu c'est celui de ne pas aimer assez les gens pour m'y attacher et le pire de mes malheurs fut de les aimer trop pour les laisser partir sans pleurer.

Une larme

C'est doux, chaud, salé. Finalement rire me fait mal, pleurer me fait du bien. Allez savoir vous.

Desertica aujourd'hui va connaitre son 13eme alignement de satellite. Toute la planète veut acquérir la pierre d'Enoria qui en découlera. Cette pierre c'est juste un cailloux, sans valeur mais les gens, non, le mythe a fait que sa se revend très bien au marché noir. Noir? Même plus, il suffirait que j'envoie mes hommes en plein centre ville pour qu'ils fassent arrêter ca. Qu'est ce que ca m'apporterai? Un peu de gloire au près des conservateurs, un peu de haine du côté de ceux qui m'ont élevé. M'en tape, le jour où j'aurai de la reconnaissance, le liquide rouge, qui a longtemps nourri le sol de mon état, sera le mien.

J'aperçois deux hommes, l'un est grand, les cheveux mi-longs, l'autre et de taille moyenne et a les cheveux courts. L'un porte un uniforme du lycée de l'Edanoria l'autre celui de l'école supérieur d'architecture et de gestion des structures du Palais Natar. Je ne veux même pas connaitre le sujet de leur discussion mais je pourrai passer des heures à les observer. L'un se tient droit, signe de sa force mentale, de son courage et de son obstination. Signe aussi qu'il sait de quoi il en retourne, c'est surement lui le maitre de la discussion. Il doit enseigner une notion de philosophie à l'autre car l'autre préfère une posture plus courbée, lascive. Il doit s'ennuyer, le thème proposait par l'autre l'ennui. Ses yeux tournent ronds, ils semblent s'agacer. Je ressens en lui une grande virilité, c'est un homme, un sportif, peu vaillant au travail mais honnête homme. Un ami sur qui compter. Je crois qu'il accepte la discussion pour ne pas vexer l'autre. Les deux sont amis, il n'y aucun doute la dessus. J'espérai le contraire. Il n'y a rien de plus fade qu'une vie emplie d'amis. Pourtant, où serais-je sans eux? Qui m'a poussé du haut de mon échelle d'égoïsme et qui m'a tiré de ce gouffre sans fond que mon inconscient creusait toujours plus et où je me terrais, me sentant bien dans la fange, l'horreur de la nullité?

A quoi bon se haïr? Se tourmenter? Rien ne vaut une vie sans pensée. Une vie d'automatisme ou la conscience s'endormirait paisible, une vie Bergsonnienne, pleine d'intention, Husserlienne aussi alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tho-sky.skyrock.com/
Stanil

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 28
Localisation : Rennes dans l'Ouest :o

MessageSujet: Re: Poussière de Coeur   Sam 26 Avr - 1:44

Le jeune homme de taille moyenne avance a allure régulière alors que l'autre semble un peu en retrait, peut-etre par un manque de confiance en soit.
Peut-etre pas.
En tout cas ils ont l'air de bien s'entendre.
On les voit rigoler au loin.
Des vraies piplettes en soit.
Mais on les aime bien quand même.
Ou est-ce qu'ils vont comme ca?
Ouh la, la y en a un qui a faillit tomber.
Evidemment l'autre lui a fait un croche-pied.
Quel branleur! Bon qu'est-ce que je raconte la moi?
Ah oui, c'est vrai.
J'dois vous dire ce qu'ils sont, a quoi ils ressemblent physiquement et tout...
Mais bon pas trop envie donc on va dériver sur autre chose si ca vous dérange pas.


L'immeuble du lycée a été construit en l'an 2844. par un architecte suisse du nom de ....
Haha vous y avez cru hein?
Bah non j'vais pas vous dire comment il s'appelle, sinon il sera trop connu.
Et non je ne vais pas non plus vous dire ou ca se passe l'histoire.
Non mais oh! Vous me prenez pour qui ?
Pour une balance? Ah ben ca fait plaisir.


Bon, j'en ai marre de dire n'importe quoi.
Donc on va tout refaire depuis le début.
L'homme moyen c'est moi. J'suis assez beau gosse.
J'ai eu plein de conquête mais depuis deux ou trois semaines, ca va pas fort.
Oui je l'avoue, j'en ai ras le bol des copines qui durent que quatre, cinq jours.
J'ai envie d'une réelle relation. Parce que les filles c'est comme des fleurs faut y faire attention, et moi attentioné je le suis pas vraiment, enfin peut-etre que si, j'm'en rend pas trop compte.
Enfin tout ca pour dire que si il y a une fille interessée qui m'écoute bah, qu'elle vienne me voir hein, on fera connaissance, et pourquoi pas plus.


Voila, voila, j'viens de vous décrire ma situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tho-sky.skyrock.com/
Stanil

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 28
Localisation : Rennes dans l'Ouest :o

MessageSujet: Re: Poussière de Coeur   Sam 26 Avr - 1:44

Endymion:

Ma vie fut un enfer, une tentative à corps perdu de vaincre toutes les barrières sociales existantes. J'ai désiré ardemment qu'on m'aime, j'ai pleuré quand je fus détesté.

Aujourd'hui, ma vie n'a plus de sens, j'en cherche alors un nouveau. J'ai vécu déplorablement, sans me soucier des autres et sans jamais vraiment les entendre. Je les regardais sans pour autant les voir. Je me suis perdu dans un tas d'égoïstes désirs.

Maintenant, tout cela devait changer.

J'en ai marre, marre d'être celui que tout le monde connait, marre d'être sans cesse l'objet d'une rumeur, marre d'être...d'être.

J'ai compris par mille et une raison que je n'étais ni celui que je devais être ni celui que je voulais être. Je me suis anéanti dans moult orgies, je me suis attendri devant l'horreur et me défendais de l'amour.

Pourtant, je me rappel étant enfant...

<<Maman! Maman! J'aime pas les autres enfants parce qu'ils sont crop méchants avec moi!

Mais, mon fils, tu dois t'intégrer, vivre avec eux. Tu dois t'adapter à ces nouveaux amis! Qui sait, peut-être qu'un jour ils te sauveront la vie!>>

Et moi j'étais là, suspendu par un fil entre vie et mort. Derrière moi, un homme...

<<Fais pas le con! Tu va pas mourir si jeune?! T'as encore des trucs à faire merde!>>

Je ne le regarderai pas, mon pied glissera et je sombrerai indubitablement dans les méandres glacés de mon souvenir, je reverrai ma vie déglutir dans un film court et muet toute ma misérable joie, mon bonheur illusoire et ma fleur perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tho-sky.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poussière de Coeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poussière de Coeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moelleux au chocolat coeur à la banane
» coeur de boeuf aux carottes
» Le coeur de Chopin
» Le coeur au bord des larmes..
» [tuto illustrator] Faire un coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Desert Rose :: Littérature :: Histoires originales-
Sauter vers: